Où déposer ses déchets ?

  • par

Chacun d’entre nous génère en moyenne presque 400 kgs de déchets par an. Une partie est incinérée ou enfouie, une autre partie est recyclée comme le verre par exemple qui est refondu et réutilisé ou bien encore le papier. La gestion des déchets est désormais très organisée et les contribuables doivent suivre les directives édictées par les collectivités locales. Nous allons voir avec vous quelles sont ces règles de tri. (sachant qu’elles peuvent légèrement varier d’un collectivité territoriale à l’autre)

Le bac à ordure ménagère :

On l’appelle bac à ordures résiduelle, tout simplement parce que l’on ne doit y jeter que ce qui n’est pas récupérable d’une autre manière. C’est ainsi que vous ne devez pas y mettre du verre puisque celui ci fait partie d’une collecte spécifique, ni du carton ou des déchets verts etc… Ni non plus les rebuts dont la liste vous a été remise et qui doivent être mis dans l’autre poubelle. Bien évidemment il ne doit pas non plus contenir les objets listés comme dangereux et/ou polluants,toxiques ou inflammables, pots de peinture, piles, batteries et autres. Les objets entrant dans la catégorie des encombrants n’y ont pas non plus leur place.

Il peut donc recueillir les reliefs de repas (sauf vous faites votre compost). Les emballages non recyclables (la listes varient selon les communes et évolue). Les couches bébé et autres.

Les déchetteries :

Le panel des objets pouvant être déposés dans ces structures est très large. Il varie aussi d’une déchetterie à l’autre, notamment pour ce qui concerne les produits polluants dangereux ou inflammables car parfois seules certaines d’entre elles peuvent les recueillir.

déchetterie

Mais en règle générale, elles sont toutes à même d’accepter les objets ou matières suivants. Le bois (y compris les meubles et la literie), le cartons et le papier, le mobilier, les matelas, les déchets contenant de l’électronique ou des composants électriques, les métaux ferreux et non ferreux, le verre, les textiles, les pneus, les huiles (de vidange moteur/boite ou de cuisson), les piles, les gravats, les déchets verts (résidus de taille, tonte de pelouse, feuilles mortes) ainsi que les déchets ménagers spéciaux (solvants, lasure, peinture, acides, conteneurs aérosols, cartouches d’encre, restes de produits phytosanitaires)

Les encombrants :

Un distinguo est fait entre les encombrants et les autres rebuts car ceux ci peuvent être enlevés à domicile selon un calendrier pré-établi dans de nombreuses communes. Les règles peuvent varier en fonction des communes. Certaines n’organisent d’ailleurs pas de ramassage (souvent les petites communes rurales). Dans ce cas les habitants doivent les apporter en déchetterie, puisque les objets considérés comme encombrants y sont tous acceptés. La liste qui suit recoupe donc partiellement celle des objets qui sont acceptés en déchetterie.

Ce sont donc des objets lourds ou encombrants difficilement transportables dans un véhicule particulier : Les gros appareils électroménagers tels que les réfrigérateurs ou les gazinières. Le mobilier et la literie et les objets volumineux (baignoire, chauffe-eau etc..). Sont exclus de la listes, les déchets verts, les gravats, les produits dangereux et bien sûr les objets pouvant sans problème être apportés à la déchetterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *